AccueilGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Premiers pas, premiers trots...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Little Mule

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 37
SURNOM : Little, Mulette, LM, Tite Mule, Votre Grandeur, Vénérée Perfection et j'en passe... (a)

MessageSujet: Premiers pas, premiers trots...   Ven 29 Oct 2010 - 12:15

Pour faire dans l'original, j'ai commencé à écrire des histoires dès que j'ai maîtrisé à peu près l'écriture, donc vers 7 ans Smile

Au début, j'avais envie d'écrire des histoires du même genre que ce que je lisais (ma plus grande inspiration étant les aventures de Jojo Lapin lol), pour prolonger une expérience que je trouvais toujours trop courte. J'avais envie que ces univers continuent d'exister et j'espérais avoir le talent pour inventer des histoires originales (hum, hum !). Je n'ai pas gardé grand chose de cette époque mais ce que j'en ai retrouvé n'est pas très concluant. Déjà que mes modèles n'étaient pas vraiment des génies (même si à l'époque je trouvais ça génial !) mais en plus j'étais loin de les égaler. Sans compter les horribles fautes qui peuplaient ces récits sans grand intérêt... bref !
J'ai aussi écrit des aventures (enfin si on peut appeler ça comme ça) qui mettaient en scènes mes peluches, mes petit poneys ou notre chienne. Jamais rien de bien abouti mais au moins, ça exerçait mon imagination.

Ensuite (fin du primaire, début du collège), j'ai moins écrit et surtout beaucoup lu. Et puis en 4ème, notre prof de français nous a fait écrire des récits fantastiques en groupe. A cette occasion j'ai renoué avec l'écriture. C'était déjà beaucoup moins frustrant parce que j'étais enfin capable d'écrire quelque chose qui se tienne, avec un début, un milieu, une fin et une intrigue pas trop bête drunken
Je me suis donc plus ou moins remise à l'écriture de récits courts. J'étais en pleine période Arsène Lupin que j'ai copié allègrement. Plus tard je suis passé aux récits d'horreur (Stephen King et Anne Rice essentiellement) et à la science fiction. Et au lycée je me suis également mise à écrire des poèmes (j'étais et je suis toujours une grande fan de Baudelaire que j'ai eu la chance d'étudier pour le bac).
J'ai aussi découvert l'écriture automatique (enfin, à l'époque je ne savais pas que ça s'appelait comme ça) et j'aimais beaucoup pratiquer, surtout quand je m'embêtais en cours. En général je gardais cette écriture pour moi, parce que très personnelle.
Mes autres récits, eh bien je ne les faisais pas trop lire non plus, tout simplement parce que mes amis connaissaient déjà ces histoires vu que je leur racontais à l'oral. On inventait même pas mal de choses ensemble Smile

Après le lycée, j'ai continué à écrire et j'ai commencé mon premier roman sérieux. J'avais des idées, une trame déjà bien établie, des personnage plutôt travaillés et des thèmes que j'avais envie d'aborder. Et puis cette histoire était (enfin !) vraiment personnelle et non pas plagiée sur mes lectures (ce dont j'étais plutôt fière, je dois dire Smile ).
A l'époque j'écrivais énormément, malgré le boulot dont j'étais écrasée avec mes cours. Je ne sais pas où je trouvais le temps Laughing En même temps, c'était un moyen de m'évader et d'oublier mes problèmes.
Et des problèmes malheureusement il y en a eu pas mal, qui m'ont fait abandonner mes études et avoir pas mal d'ennuis de santé... J'ai fini de me replier sur moi-même et j'écrivais surtout des choses tristes. Parfois pleines de colère aussi. De temps en temps j'avais des instants de répit où je m'en sortait grâce à l'humour et à l'absurde.

Je continuais à bosser sur mon roman de loin en loin, quand j'étais inspirée et pas trop triste. Et puis mon père est tombé malade et je n'y ai plus touché. Mon roman parlait d'amnésie, mon père souffrait d'Alzheimer...

J'ai vécu une longue période noire et triste. Quelque part, j'ai arrêté de vivre. La seule chose qui me tenait encore, c'était d'écrire, essentiellement des poèmes pour exprimer mon mal être ou comme un exutoire.

Maintenant je commence à me reconstruire, à revivre et à écrire des choses en dehors de mes problèmes et de ma petite personne tongue J'imagine énormément d'histoires, des mondes variés, des personnage, des créatures que je façonne à mon idée... il me faudrait plusieurs vies pour mettre tout ça par écrit drunken J'essaye mais j'avoue avoir du mal à tenir sur la durée. J'imagine trop vite et quand vient le temps de l'écriture, il arrive toujours un moment où je me bloque parce que dans ma tête l'histoire est déjà trop avancée, voire carrément dépassée et je suis passée à autre chose... Ca me fait de la peine, j'ai un peu l'impression de trahir mes personnages (oui, je m'attache à l'excès à mes personnages lol).

Depuis peu, je me suis davantage intéressée aux techniques d'écriture, histoire de m'améliorer. J'ai fait partie d'un atelier d'écriture pendant 2 ans. Expérience très enrichissante, même si j'étais parfois frustrée par un côté trop cadré qui n'allait pas avec mon imagination (qui part un peu dans tous les sens, j'avoue) ou trop ancré dans le réel alors que je préfère le fantastique, la sf etc...
Je me suis aussi pas mal renseignée sur l'écriture (j'adore quand les écrivains parlent d'eux, du processus d'écriture, de ce qui les inspire etc... merci donc tout particulièrement à Stephen King et à Philippe K. Dick) et j'ai essayé de développer mon sens critique vis à vis de ce que je lisais. J'essaye de repérer les effets de style, les trames, les rebondissements, les schémas, les traits de caractère etc. qui sont intéressants et pourront me servir Razz

Voilà donc où j'en suis actuellement. En espérant pouvoir enfin un jour écrire un roman en entier (surtout que maintenant je sais presque tout pour m'auto-éditer tongue ). Je dois bien ça à mes univers et mes personnages Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://littlemule.deviantart.com/
 

Premiers pas, premiers trots...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant tout. :: Corbeille.-